Au début des années 2000, des chercheurs associés au Workplace Learning Solutions Group (Inscape) de Wiley ont commencé à mener des expériences sur les moyens de représenter le DiSC. Un modèle circomplexe plutôt qu’un modèle graphique linéaire fut créer. Dans celui-ci, le style DiSC d’une personne était représenté par un point dans la représentation DiSC. L’avantage de cette représentation était sa facilité d’interprétation et de mise en œuvre. Les chercheurs ont découvert que cette approche circomplexe de l’évaluation et de la présentation du DiSC recouvrait sensiblement la théorie du Circomplexe interpersonnel des études psychologiques académiques. C’est de ces études et de cette théorie qu’est née la série de rapports Everything DiSC® telle qu’elle existe aujourd’hui.

Comments are closed.

X