Analyse vectorielle de l’activité

L’histoire de l’évaluation DiSC débute dans les années 1940 avec un psychologue industriel du nom de Walter V Clarke. Walter V Clarke a mis au point un test de sélection du personnel appelé « analyse vectorielle de l’activité ». Adoptant l’approche « lexicale » en vogue à l’époque, Clarke a composé une liste d’adjectifs couramment utilisés pour décrire les autres. Il a collecté des informations sur les adjectifs au moyen d’une liste de contrôle. Les personnes étaient invitées à cocher des termes spécifiques les décrivant. Après avoir rassemblé et analysé les données sur son instrument, il a découvert que les quatre facteurs issus des données (agressif, sociable, stable et évitant) ressemblaient fort à la méthode DiSC. Clarke en a conclu que le meilleur moyen d’expliquer les données était le modèle de comportement humain élaboré par Marston.

Comments are closed.

X